Béton Ciré Coulé

Béton Ciré Coulé

Le reportage Côté Maison .fr

Vous rêvez d’un sol en béton poli, ciré pour un effet déco optimum ?  Voici une vidéo qui vous montre pas à pas comment procéder. Ca semble simple comme ça, cependant, le béton ciré c’est tout un art. Pour poncer mon sol en béton et appliquer du béton ciré, j’ai fait appel à des pros: Objectif Propreté

Les deux outils un peu utiles, voir indispensable que l’on n’a pas vraiment chez soi. On monte quoi sur la perceuse ? Ca, cet outil là, ça s’appelle un fouet pour faire le mélange et pour appliquer le béton le béton coulé, cet objet une flamande.
Il ne faut surtout pas surtout pas dans le cadre d’un béton ciré coulé que l’air qui est contenu dans la chape ressorte au moment de l’application et fasse des petits nids de bulles. Et dans le cas là on va utiliser un primaire qui va au contraire fermer le support. À partir de là on va sécher le primaire quelques heures selon la température et l’humidité, et là on va appliquer notre béton.

Alors la préparation du mélange est relativement simple, vous prenez le petit flacon qui est un concentré de colorant. Vous allongez avec de l’eau pour atteindre un total de 5L et demi pour ce produit. Une fois que c’est fait, un petit coup de mélangeur pour juste bien ré uniformiser la couleur, bien mélanger le concentré pigmentaire avec l’eau et on va pouvoir verser la poudre progressivement par-dessus tout en mélangeant pour limiter les grumeaux. Une fois que l’on a obtenu un liquide bien homogène, on va tout simplement le passer dans un tamis et le laisser reposer 2 minutes juste pour que l’air apporté au moment du mélange ait le temps de s’en aller.

Au moment de l’application du produit, on va juste déposer le produit sur le sol et il va commencer à s’étendre tout seul puisque c’est un produit auto-lissant. En fait on va utiliser la flamande tout doucement pour aider le produit à se tendre et aller dans les coins. Et pour cela on va faire des gestes globalement circulaire, plutôt ample pour ne pas avoir trop d’effet matière sur le sol. Pour avoir un sol puis fluide et plus uniforme. Ce qu’il faut éviter c’est d’avoir une vague, une fois que ce sera sec que l’on puisse identifier à quel endroit on a coulé un seau et à côté un autre seau.

Donc en fait ce qu’on va faire c’est qu’on va déposer le gâché suivant, le mélange suivant, on va le déposer sur celui qui venait d’être déposé juste avant, qui est encore frais bien sûr, qui est encore liquide : pour que les 2 se fondent et qu’il n’y ait pas un raccord entre deux seaux. Et on fait ça ainsi de suite.

On a fini notre chantier, on est partis, on a fermé les portes, on a bien bloqué les issues pour ne pas avoir de petit courant d’air. On revient 5-6heures plus tard, notre produit sera sec. Alors ça veut pas dire qu’il est sec à cœur et qu’il est dur comme il le sera dans plusieurs jours voir dans un mois, car un béton va continuer à durcir avec le temps, mais il est suffisamment sec pour qu’on puisse marcher dessus en faisant très attention.

On va quand même faire un petit padage, alors ça peut se faire dans une petite surface avec un petit peu comme une grattounette juste pour estomper les petits défauts. Par contre si on est sur un sol de séjour ou sur un grande surface c’est un petit peu fatiguant, donc on va aller tout simplement louer un outil qui s’appelle une mono brosse. Et on va utiliser cet outil pour passer le pad, une fois que cette étape sera finie on va laisser durcir le béton, faut qu’il soit sec à cœur, avant de le protéger.
Après c’est que de la pratique.

Voilà, c’est simple. Il n’y a plus qu’à ! Ou alors, encore une fois, faites appel à des professionnels : Objectif Propreté à Paris.